Menu

Tout savoir sur la Reconversion Professionnelle



Tout savoir sur la Reconversion Professionnelle

Quelques chiffres sur la Reconversion Professionnelle :

D’après une étude d’Odoxa, 85 % des français estiment que changer de métier est une bonne chose. Selon l’Afpa, 56% des actifs ont déjà changé d’orientation professionnelle au cours de leur carrière. Plus du tiers des français ont changé de métier dans l’année. Enfin, 64% des français reconvertis déclarent un meilleur épanouissement professionnel après s’être reconvertis professionnellement.

Comment débuter sa Reconversion Professionnelle

Pour démarrer sa reconversion professionnelle, il faut prendre le temps de construire et faire mûrir votre projet professionnel. Tout d’abord pour mûrir votre projet professionnel commencez par une introspection personnelle sur les raisons qui vous motive à vous reconvertir.

Les 5 étapes d’une Reconversion Réussie :

Étape 1 : Se poser les bonnes questions :

Comme mentionné ci-dessus, pour commencer votre cheminement de transition de carrière, vous devez vous évaluer et vous poser les bonnes questions. Évaluez votre situation actuelle, vos aspirations professionnelles et personnelles et vos attentes. De plus, veuillez évaluer les éléments de base de votre bonheur : environnement de travail, compétences, tâches, émotions, valeurs, sens... Par conséquent, pour bien mener cette réflexion, veuillez faire un papier, puis écrivez et répondez aux questions suivantes différentes questions : Qu'est-ce que je n'aime pas dans mon travail ? Pourquoi est-ce que je veux changer de travail ? Qu'est-ce qui est important pour moi ? Malgré les difficultés, suis-je motivé pour terminer la reconversion ? Suis-je soutenu par des proches ? Ai-je le plan B ? Analysez la situation : écrivez tous les mauvais endroits sur une feuille de papier. Parlez aux gens que vous aimez

Étape 2 : Réaliser un bilan de compétences :

Après avoir dressé le bilan de votre situation, faites un point sur votre carrière, sur vos compétences et vos motivations dans la cadre professionnel ou privé . Les bénéfices du bilan de compétences sont multiples : prendre du recul, ouverture vers de nouvelles idées d’évolution, définir concrètement vos prochaines étapes. Si vous le souhaitez, le bilan de compétences peut-être réalisé par des organismes de formation, financé en tout ou partie, par des coachs certifiés (sur notre plateforme).

Étape 3 : Trouver un nouveau métier qui correspond à vos attentes :

Votre Bilan de compétences permettra de vous préparer à l’étape 3 en ouvrant des pistes de métiers ou de corps de métier. Ainsi, dressez la liste de vos besoins : noter toutes vos envies professionnelles. Pour chaque envie, dressez 5 réponses en les hiérarchisant pour vous aiguiller dans votre recherche.

Il faut donc se renseigner, voir si il correspond aux attentes fixées, si vous possédez les compétences nécessaires (possibilité de formation), se renseigner sur les opportunités d’emploi, le secteur d’activité et les entreprise qui recherchent.

Étape 4 : Se former pour atteindre vos objectifs :

Une fois la voie professionnelle choisie, il faut se renseigner auprès des organismes de formation qui propose des actions courtes, longues, à distance ou en présentiel. Certaines formations sont certifiantes ou diplomates.

Étape 5 : Se lancer :

Une fois toute votre préparation finie, il faut vous préparer à postuler à des offres. Tout d’abord, mettez à jour votre CV (nouvelle formation, compétences acquises), idem pour la lettre de motivation. Puis, cherchez vos offres d’emplois sur internet, faites jouer votre réseau pour trouver les meilleures offres d’emplois. De plus vous pouvez proposer vos services à différentes structures : entreprises, sociétés de service. Cependant, si vous souhaitez être votre propre patron, créer quelque chose : lancez-vous dans une Freelance ou un projet entrepreneurial.

Les raisons de se lancer dans une Reconversion Professionnelle :

1. Se reconvertir pour donner du sens à son travail :

Le travail est considéré, en général, comme une contrainte nécessaire pour subvenir à ses besoins. Pour certains, il existe de nombreux désavantages, voici les principaux : stress, temps passé dans les transports, relations conflictuelles avec ses collègues ou son manager, les réunions interminables ou un peu de tous ces facteurs réunis.

Est-ce que tout cela est utile ?

Pour retrouve une motivation et reprendre goût à travailler : trouvez un moteur, un but à votre prochain poste (créer un produit, partager ses connaissances, acheter la maison de ses rêves). De plus, concentrez-vous sur la cohérence de vos valeurs personnelles et prendre du plaisir au travail.

2. Se reconvertir pour fuir l’ennui dans son travail :

D’après un sondage du cabinet QAPA (2019), 63 % des Français s’ennuie au travail et 30% jusqu’au bore-out (état d’ennui pro profond). L’ennui est source de démotivation, perte d’estime de soi, anxiété, dépression.

3. Se reconvertir pour échapper à un environnement stressant :

Le travail est source de stress intense notamment dû à une grosse pression, à des horaires de travail incompatibles, à connaître des relations difficiles avec ses collègues, à ne pas se sentir écouté par sa hiérarchie… Parfois, dans les pires situations, les salariés sont poussé au burn-out.

4. Se reconvertir pour évoluer pro :

Après avoir fait le tour de votre poste, vous demandez, généralement, à votre direction d’évoluer vers un plus haut poste. Si l’envie ne vous parcoure pas l’esprit, la reconversion professionnelle s’impose.

5. Se reconvertir pour être indépendant :

Pour de nombreux professionnels en reconversion, leur motivation est de rêver de devenir leur propre patron (pas de hiérarchie ni d'horaire). Ils veulent organiser leur travail selon leurs propres souhaits, en choisissant leur propre mission et leurs collègues. Selon une étude de l'APEC, 57% des salariés sont prêts à quitter le salariat traditionnel et à devenir indépendants.

6. Se reconvertir pour augmenter sa rémunération :

Une personne qui souhaite être manager pour la première fois de sa carrière. Ce poste augmentera son salaire et augmentera ses perspectives de carrière.

7. Se reconvertir en raison de contraintes personnelles et/ou familiales :

Si vous devez partir pour des raisons personnelles : C'est une bonne raison pour vous reconvertir : ajustez votre poste en fonction de vos valeurs, de vos envies, de votre situation géographique, du marché du travail...

8. Se reconvertir dans un secteur qui embauche :

La reconversion peut permettre d’explorer d’autres horizons, pour quitter un secteur ou il y a trop peu d’occasion.

 

9. Se reconvertir par opportunité :

De nombreux domaines professionnels sont en plein essor, notamment du fait des avancées technologiques, les entreprises souhaitant s'adapter à ces nouveaux marchés recherchent ces nouveaux profils.

3 Freins à la Reconversion Pro et les surmonter :

 

1. La peur de l’inconnu :

Faire face à l'inconnu, c'est imaginer différents scénarios et rebondir en cas d'accident. Quelles sont mes compétences ? Qu'est-ce qui me rendra heureux au travail ?

2. Le manque de confiance en soi :

Des doutes vous assaillent : aurais -je des clients ? Vais-je trouver un emploi ?… Soyez bienveillant envers vous-même, acceptez vos doutes et vos faiblesses et surmontez-les.

3. La complexité des démarches :

Pour démarrer en tant qu'indépendant, ce changement implique des étapes qui peuvent être frustrantes.

Financer une Reconversion Professionnelle en étant salarié :

1. Le Compte Personnel de Formation (CPF) :

Le CPF permet à tous les travailleurs d'obtenir des droits à la formation : réaliser des bilans de compétences, apporter un soutien financier à la vérification des acquis d'expérience, créer ou restaurer des entreprises, et tout catalogue spécifique de compétences professionnelles correspondant à des formations certifiantes inscrites au RNCP ou enregistrées au RNCP , Certification professionnelle complémentaire.

2. Le congé de transition professionnelle (CTP) :

Le CTP permet au salarié de financer une formation qualifiante pour évoluer dans sa carrière ou changer de métier.

3. Le plan de développement des compétences :

Le système permet aux entreprises d'accompagner leurs salariés en les adaptant à leurs postes de travail et en les aidant à se développer. Ainsi, les entreprises peuvent bénéficier des compétences des opérateurs sur lesquelles elles s'appuient pour payer des activités de formation qualifiées.

4. La reconversion ou promotion par alternance (Pro-A) :

Pro-A permet aux employés de suivre des formations personnalisées, alternant entre formation et activités professionnelles.

Les 2 statuts pour débuter une Reconversion Professionnelle :

 

La micro-entreprise :

Pour les micro-entreprises, vous pouvez bénéficier d'une administration allégée et de charges sociales réduites.

 

Le portage salarial :

Vous pouvez utiliser les services de Portage Salarial, qui agit comme intermédiaire entre vous et vos clients. Il s'agit d'une solution d'installation rapide qui permet de se décharger totalement de toutes les tâches administratives tout en bénéficiant de la protection sociale des salariés (santé, chômage, retraite).